Comprendre la panne qui a touché Facebook

Partager

Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger et d’autres services du géant des réseaux sociaux ont été inactifs pendant plusieurs heures hier. Sur son compte Twitter, Facebook a informé les internautes sur la panne qui a affecté les utilisateurs de la plateforme de réseau social la plus populaire au monde. La panne a marqué la plus longue période d’arrêt pour Facebook depuis 2008. “A toutes les personnes et entreprises du monde entier qui dépendent de nous, nous sommes désolés pour les désagréments causés par la panne d’aujourd’hui sur nos plateformes”, a déclaré Santosh Janardhan, vice-président de l’infrastructure de Facebook. Il a poursuivi pour dire que la panne a été causée par des  “modifications de configuration sur les routeurs principaux”. Lundi, les applications ne fonctionnaient pas et l’accès aux sites web était impossible. Pourquoi il a fallu si longtemps pour les remettre en place? Le noeud du problème : le DNS (Domain Name System) et le BGP (Border Gateway Protocol)

Peu avant 7h pm, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook a posté sur sa page : “Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger reviennent maintenant en ligne. Désolé pour la perturbation aujourd’hui – je sais à quel point vous comptez sur nos services pour rester en contact avec les personnes qui vous sont chères”. 

Les serveurs DNS 

Sans vouloir être trop technique, le DNS (Domain Name System) est le répertoire de l’Internet (réseau autonome d’ordinateurs interconnectés mondialement). Il est le service qui traduit les noms d’hôtes lisibles par l’homme (comme facebook.com) en adresses IP brutes et numériques (comme 157.240. 14.35). Sans DNS fonctionnel, votre appareil ne sait pas comment accéder aux serveurs qui hébergent le site Web de Facebook ou Instagram que vous recherchez. Le DNS est un élément crucial de l’infrastructure Internet.

Le Border Gateway Protocol (BGP)

Le BGP est considéré comme le service postal de l’internet. Ce protocole est responsable de déterminer le meilleur itinéraire d’un réseau vers un autre, dans le but d’acheminer les paquets de données. Le processus qui permet de sélectionner des chemins dans un réseau pour transmettre ces données depuis un expéditeur jusqu’à un ou plusieurs destinataires est le routage. Donc, les routeurs sont les équipements qui assurent le routage des paquets. Une erreur dans la mise à jour des routeurs peut provoquer un échec dans la transmission des données vers le destinataire. 

Mauvaise manipulation ou attaque sur le BGP

Une mauvaise manipulation ou une activité malveillante peut causer des dégâts majeurs au fonctionnement du protocole BGP. Elle peut délibérément diriger le trafic vers une impasse. Impossibilité d’atteindre le serveur DNS. Une attaque sur le Border Gateway Protocol peut aussi conduire le trafic vers une autre destination. C’est une pratique des pirates informatiques. La sécurité du BGP est une préoccupation majeure pour les responsables d’infrastructure Internet.

Le panne qui a touché les utilisateurs de Facebook, WhatsApp, Instagram et les autres services de l’entreprise Facebook hier peut être au niveau des serveurs DNS eux-mêmes ou elle peut être causée par une faille bloquant l’accès à certains serveurs par le protocole BGP. 

La veille, Frances Haugen, ancienne employé de Facebook a dénoncé dans une interview à l’émission “60 minutes“, les mauvaises pratiques de Facebook. Elle a révélé que l’algorithme de Facebook permettait, entre autres, la propagation de la désinformation. Selon elle, Facebook priorise le profit à l’intérêt public. Il n’y a peut-être aucun rapport avec la panne, mais cette dénonciation de l’ancienne responsable des produits a touché la crédibilité de la société. 

Les dirigeants de Facebook devront tirer des leçons de la journée noire du lundi 04 octobre 2021. 

Jean Marie Altéma

4 thoughts on “Comprendre la panne qui a touché Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *